Auberge Nicolas Flamel


Voici une auberge chargée d’histoires, c’est l’une des plus vielles bâtisses parisiennes.
Construite en 1407 au 51 rue de Montmorency  par Monsieur Flamel et sa femme, afin de  servir de refuge aux sans logis de l’époque.
Sur la corniche de l’auberge restaurée au début du XXème siècle, est gravé qu’on pouvait mangé en ce lieu en échange d’une simple prière.
Nicolas Flamel aurait réussit à changer le plomb en or le 25 avril 1382 après avoir acheté le manuscrit d’Abraham le Juif, contenant le secret de la fabrication de la pierre philosophale.
Monsieur Flamel et sa femme avaient financé la construction de 7 églises, 14 hôpitaux, 3 chapelles et de nombreuses maisons alors qu’ils vivaient très modestement.
En vouant sa vie à décrypter le grimoire d’Abraham le Juif qu’il acquit pour la modique somme de 2 florins.
C’est dans ce magnifique endroit que le chef Alan Geaam vous présente sa cuisine gastronomique revisitée.
Le service impeccable, très souriant, à l’écoute des clients dans une ambiance éclairée aux chandelles
Cette auberge médiévale avec ses poutres et vieilles pierres, classée « Monument Historique » se prête particulièrement à une soirée romantique.
Ce lieu magique est aussi un lieu qui se prête à un dîner d’affaires.
La cuisine délicieuse du chef Alan Geaam a un prix très raisonnable.
Menu à 31 euros et à la carte 46 à 55 euros avec une carte des vins richement fournie.

Par exemple une entrée:
le Pressé de foie gras de canard du sud-Ouest cuit au torchon et son chutney de rubarbe et pignons de pin et ses toast.
Plats:
Grenadin de veau en tournedos,échalotes confites au syrah, jus réduit et ses jeunes grenailles rôties.
ou un filet de daurade royale aux fines herbes, fondue de poireaux sauce à la fleur de badiane.
Dessert:
Minute de chocolat coeur coulant servie en mini cocotte, sorbet à la violette.

Plus d’infos
Auberge Nicolas Flamel
51 rue Montmorency 75003 Paris
Tel: 01 42 71 77 78
Métro: art et métiers
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicolas_Flamel

2 réflexions au sujet de « Auberge Nicolas Flamel »

  1. Monique Roux

    Très jolie présentation de l’auberge et de son histoire ainsi que de son chef . J’ai découvert l’existence de ce fabuleux personnage, Nicolas Flamel, par le truchement d’une émission radiophonique. Si je peux me rendre un jour à Paris, j’irai certainement visiter ces lieux et déguster l’un de ces merveilleux mets préparés dans ce nid plein d’histoire et de beauté.

  2. Ping : La vraie Histoire de Barbe Bleue | Paris-Today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *