Parc des Buttes Chaumont

Le Parc des Buttes Chaumont créé en 1867 est le troisième plus grand des 426 jardins de Paris derrière le parc de la Villettebutte_chaumont_001 et le Jardin des Tuileries.
Il mérite le détour car c’est l’un des endroit les plus calme de Paris.
Malheureusement il très peu connu des touristes, c’est le plus beau le plus riche en végétation.
Le parc des Buttes Chaumont reçoit chaque année plus de 3 millions de visiteurs sur ces 24,73 hectares constitué de six hectares de plantations de massifs, un hectare et demi de lac alimenté par 2 ruisseaux, un hectare de roche, douze hectares de pelouses, quatre hectares et demi de circulations et cinq Kilomètres de voie interdite à la circulation et surtout deux Kilomètre de chemins pour les promeneurs et des enfants.
butte_chaumont_005Une falaise de trente mètres de hauteur qui permet une vision jusqu’au Sacré Cœur accessible par 2 ponts, l’un suspendu l’autre en maçonnerie.
Un escalier de 173 marches à l’intérieur du rocher permet de descendre jusqu’au lac.
En haut de cette falaise à été construit en 1869 le Temple de la Sibylle par l’architecte Gabriel Davioud qui s’était inspiré à l’époque du temple de la Sibylle de Tivoli.
Cette falaise surmontée du temple de la Sybille à été surnommé l’île du Belvédère.
Une grotte de quatorze mètres de large et 20 mètres de hauteur pourvue de stalactites et d’une chute d’eau qui alimente le lac est inattendu et discrètement cachée dans des roches artificielles surmonté et caché par d’agréable pelouses et arbres de toutes sortes car ce parc contientbutte_chaumont_003 des plantations très variées d’une richesse insoupçonné qui font de lui le plus riche des parc de Paris, Sophora, cèdre du Liban, marronnier, très vieux platanes et platane d’orient, Février d’Amérique, orme de sibérie, Noisetier de byzance, Buis et même deux Ginkgos Bolobas…
Avec un peu d’attention vous découvrirez qu’une multitude d’oiseaux se partagent le territoire. Sans prétendre à l’exhaustivité : rouge gorges,moineaux, pigeons ramiers et pigeons des villes,corneilles, étourneaux, pies,merles, mésanges charbonnières,grives, mésanges bleues, verdiers, pinsons, sittelles torchepot, troglodytes et accenteurs y sont légion. Au printemps les rejoignent la fauvette à tête noire, le martinet, le gobe-mouches,hérons cendrés,… Et il n’est pas rare de voir ou d’entendre des mésanges à longue queue, des grimpereaux, des pics vert et l’épeichette, des roitelets, pigeons colombins, geais, hirondelles de fenêtre, pouillots véloces, sous l’oeil du faucon crécerelle ou de l’épervier. Une chouette hulotte y rôde. Sur le lac, poules d’eau, canards colverts et canards de Barbarie, pilet, tadornes casarcas, bernaches du Canada, oies à tête barrée, goélands et mouettes rieuses en hiver.
butte_chaumon_002On peut aussi y observer la bergeronnette des ruisseaux et, parfois martin-pêcheur.
Le site du parc des Buttes Chaumont était à l’origine un terrain d’argile où rien ne poussait.
et dessous une carrière de gypse (plâtre) a été exploité jusqu’en 1860 pour la construction d’immeubles parisiens.
Au 13e siècle on y installa le gibet de Montfaucon, qui y resta jusqu’à la Révolution. A la Restauration, on y créa une décharge d’ordures. C’est en 1860 que Napoléon III décida de transformer le site en parc. Les travaux ont duré de 1864 à 1867.
Le parc comprend 25 hectares de jardin, un lac de 2 hectares avec un promontoire s’élevant à plus de 30 mètres au-dessus du niveau de l’eau, avec à son sommet une rotonde en pierre (le temple de Sybille, installé en 1869), une grotte avec une cascade et deux ponts : le pont suspendu et le pont des suicidés.
c’est grace à la politique de Napoléon III qui encourageait les jardins qu’il fut décidé d’acheter ce terrain et de transformer cette colline en jardin.
Au XIX ème siècle le parc des Buttes Chaumont à été un haut lieu de l’ésotérisme parisien grace au temple de la Sibille.
Ce parc accueille encore aujourd’hui des réunions nocturne comme au cimetière du Père Lachaise…
Ce contre la décision des autorités parisiennes. Le réseau de galerie de l’ancienne carrière, aujourd’hui fermé, mènerait, selon les rumeurs d’initiés, à une pièce secrète pleine de pouvoir magique. Le sous-sol même du parc serait riche d’artefacts comme les fameux Tarot des Avatars enterré au cours de rituels magique.
Le parc des Buttes Chaumont est tellement charmant que son paysage de rochers, grottes, cascades, ponts vous fera oublier butte_chaumont_004ces rites d’un autre temps.
Le parc des Buttes Chaumont vous offre la possibilité d’une balade romantique en vous détendant dans une verdure unique escarpée par un relief abrupt qui fait la joie des adeptes des randonnés pédestres.
N’oubliez pas de monter en haut du Belvédère pour y admirer la vue imprenable sur le Sacré Coeur.
Avec un enfant assistez à un spectacle de Guignol lui fera le plus grand plaisir.

Les Horaires d’ouverture : 7h00
Fermeture du 1er juin au 15 aout: 22h15, du 30 septembre au 31 mai: 20h15, reste de l’année: 21h15
Accès bus: avec les lignes 48, 60 75 26 arrêt Botzaris ou arrêt Mairie du XIXe ou bien Botzaris-Butte Chaumont
Accès métro:ligne 7bis arrêt Botzaris ou Buttes Chaumont.
ou ligne 5 arrêt Laumière puis de remonter l’avenue Laumière

2 réflexions au sujet de « Parc des Buttes Chaumont »

  1. Ping : Café Péniche Antipode | Paris-Today

  2. Ping : Générator Hostels | Paris-Today

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *