A quoi servent les fake news ?

Vous avez probablement entendu parler de « fausses nouvelles », une expression que nous entendons beaucoup dans les médias et sur les réseaux sociaux. Ce phénomène n’est pas nouveau mais est très inquiet depuis les dernières élections aux États-Unis, au Royaume-Uni et en France.

Les fausses nouvelles sont de fausses nouvelles qui semblent sérieuses et authentiques — parfois publiées avec un style journalistique qui copie les médias traditionnels. Mais contrairement à des articles publiés sur des sites réputés et reconnus comme CNN, BBC, le Washington Post, le Telegraph, le Financial Times et Le Monde, ces fausses nouvelles n’offrent aucune source pour soutenir leurs commentaires. Ils ont souvent des titres sensationnels, contiennent des remarques ou des images parfois choquantes, souvent sur des personnalités publiques ou des événements historiques afin de diffuser de fausses rumeurs, de fausses théories de conspiration.

A lire aussi : Les consoles de jeux dernières générations

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens publient ce genre de fausses nouvelles :

  • Pour « troller », comme nous disons sur le web : parfois les gens publiant de fausses nouvelles ne le font que pour faire une blague ou induire volontairement les autres en erreur.
  • Promouvoir l’idéologie et/ou la politique : certains publient de fausses nouvelles pour manipuler et encourager le soutien à une cause idéologique ou politique à laquelle ils croient. Pour cela, ils peuvent, par exemple, publier des histoires causant des dommages à leurs opposants politiques.
  • Pour induire la confusion dans l’esprit du public : par exemple, certains peuvent remettre en question la qualité ou le professionnalisme des sources traditionnelles d’information en créant des théories du complot.

Nous avons récemment publié un guide pour reconnaître les fausses informations, mais voici quelques réflexes simples à adopter lorsque vous lisez des informations en ligne :

A lire en complément : Comment fonctionne Instagram ?

  • Méfiez-vous des titres sensationnels : ceux qui font de fausses nouvelles savent qu’il est facile de piéger le lecteur si le lecteur est indigné ou ému par la situation présentée dans l’article. Si des informations circulant vous semblent suspectes, vérifiez leur fiabilité sur des sites de vérification internationaux tels que Snopes, Full Fact ou FactCheck ou utilisez l’outil Decodex développé par Le Monde (voici une vidéo expliquant comment l’utiliser).
  • Les médias se sont également associés pour lutter contre les fausses nouvelles. Concentré sur l’élection présidentielle française 2017, CrossCheck est un projet de journalisme collaboratif qui réunit des rédacteurs de toute la France et de l’étranger pour traiter avec précision les allégations fausses, trompeuses ou déroutantes circulant en ligne. Jour après jour, les fausses nouvelles qui circulent sur le web sont énumérées ici avec des explications.
  • Méfiez-vous des histoires de conspirations ou de choux qui semblent exagérées.
  • Faites attention au fait que les citations ne sont pas sortis de leur contexte original et délibérément mal interprétées.
  • Si vous pensez que l’information est fausse, ne les partagez pas. Si vous le faites, vous répondez exactement à ce que l’auteur voulait que vous fiez !

Heureusement, les géants des médias sociaux comme Facebook et Google prennent le problème au sérieux. Depuis le printemps 2017, Facebook a ajouté des conseils à sa plateforme pour reconnaître les fausses informations et Google a ajouté un libellé marquant toutes les nouvelles qui semblent douteuses.

Si vous êtes inquiet de fausses nouvelles, n’hésitez pas à nous poser des questions en commentaire sur cet article ou sur Twitter @JustAskGemalto.

Web
Show Buttons
Hide Buttons
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!