Comment choisir une bonne trottinette électrique 

Moyen de locomotion fort tendance, la trottinette électrique a conquis les artères de toutes les grandes villes. Elle est adulée pour son autonomie de fonctionnement qui épargne la dépense d’énergie physique et son caractère passe partout. Si vous désirez savoir comment en acquérir une d’excellente qualité, vous êtes au bon endroit. Découvrez ici les trois caractéristiques majeures d’une bonne trottinette électrique.

La batterie de la trottinette


La batterie est pour la trottinette, ce que le cœur représente pour l’humain. À ce titre, elle est la composante la plus chère et la plus importante. Divers types de batteries se retrouvent sur les modèles de trottinette.

A lire en complément : Que faire pendant ses congés à Cordemais ?

On rencontre notamment de lourdes batteries au plomb et des batteries au lithium, lesquelles se retrouvent souvent sur les trottinettes pliables. La batterie au lithium est réputée pour sa légèreté, son endurance et sa célérité à se recharger. Elle est, par conséquent, le type de batterie le plus indiqué pour votre trottinette.

En ce qui concerne la tension et la capacité de la batterie de lithium, optez pour la batterie de lithium de 24 V et 8 Ah ; c’est le standard minimum pour une trottinette. Consultez la source.

Lire également : Avez-vous déjà pensé à réserver un saxophoniste pour vos soirées ?

Le gabarit de la trottinette

Le gabarit de la trottinette est l’un des aspects essentiels devant gouverner votre choix. Car il déterminera la possibilité à pouvoir la porter facilement en tout lieu avec vous. De plus, il est important de relever qu’une trottinette trop lourde, lorsqu’elle entre en panne, ne peut être utilisée comme une trottinette classique.
Une panoplie d’éléments détermine le poids et le gabarit d’une trottinette. Il s’agit notamment de :

  • Type de batterie ;
  • Type de moteur ;
  • Câblage ;
  • Largeur du plateau ;
  • Matériau de châssis ;
  • Système de freinage et de pilotage ;

Du reste, il est recommandé de choisir un engin dont le poids varie entre 8 à 16 kg. Un engin d’un tel poids pourra être transporté partout, dans le train ou au métro. Pour en savoir plus sur le gabarit idéal d’une trottinette, cliquez ici.

La vitesse et l’autonomie de la trottinette

En règle générale, une trottinette électrique correcte procure une autonomie allant de 20 à 30 km et permet de rouler à 25 km/h.  C’est d’ailleurs la vitesse maximale que vous pourrez vous permettre lorsque vous roulez sur votre trottinette, car au-delà de celle-ci, vous serez en violation de la règlementation sur les vélos à assistance électrique.

En conséquence, défiez-vous des modèles de trottinettes qui vous promettent une vitesse de 30 km/h. Celles-ci sont non seulement dangereuses, mais proscrites.

Enfin, il est n’est pas superflu de préciser que l’autonomie et la vitesse de l’engin dépendent de la puissance du moteur et de la batterie, mais surtout de l’utilisation qu’en fait l’usager et aussi de son poids.

Par exemple, un usager d’un poids de 80 kg qui effectue quotidiennement des trajets sur pente montante devra recharger plus souvent sa trottinette qu’un autre qui pèse environ 60 kg et qui effectue quotidiennement des trajets sur une route droite ou descendante. À toutes fins utiles, soulignons qu’une trottinette en bon état se recharge sur une prise secteur en 5 h au plus.

Au total, en suivant les recommandations sus-indiquées en ce qui concerne la batterie, le gabarit et l’autonomie de votre trottinette, vous avez la certitude d’en acquérir une qui durera une décennie au moins.

Loisirs
Show Buttons
Hide Buttons