Comment savoir si un pneu est usé ?

Accueil > Nos conseils > Entretien automobile > Pneus usagés : quand les changer ?

Lire également : Où trouver le type de véhicule sur la carte grise ?

Pour assurer une bonne maniabilité et donc leur sécurité, il est important de surveiller régulièrement vos pneus. En fait, ceux-ci peuvent être rapidement endommagés par des objets tranchants, des bordures des trottoirs ou simplement par le temps. Mais comment savez-vous quand ils sont portés et quand les changer ? Suivez les conseils de TOTAL WASH !

Lire également : Pour quelles raisons acheter une Audi A3 ?

Les bons gestes à avoir

  • Contrôler la profondeur de la rainure
  • Voir marqueurs d’usure
  • Nettoyer les pneus régulièrement

Risques

  • Aquaplaning
  • Mauvaise adhérence à la route
  • Conduite inconfortable
  • Une amende pouvant aller jusqu’à 135€

Comment savoir si vos pneus sont usés ?

Qu’ est-ce qu’un pneu usé ?

Selon Légifrance, un pneu usé est un pneu dont la taille est inférieure à 1,6 millimètres.

Il est bon de savoir : sur un nouveau pneu, ils mesurent entre 10 et 15 millimètres. Par conséquent, le long des kilomètres, la gomme se détériore jusqu’à ce qu’elle atteigne cette limite de 1,6 millimètres.

À quoi servent ces sculptures ? Sur les routes humides, ils sont utilisés pour drainer l’eau et empêcher l’aquaplaning. Par conséquent, en dessous de 1,6 millimètres, ils ne peuvent plus effectuer cette fonction, ce qui peut devenir très dangereux. Par conséquent, pour plus de sécurité, il est recommandé de changer vos pneus lorsque les rainures des pneus sont d’environ 2 millimètres.

Mesurer le niveau d’usure des pneus avec des jauges

Où sont-ils ?

Tous les pneus ont des indicateurs d’usure, qui sont de petites bosses en caoutchouc situées dans les rainures de la bande de roulement utilisée pour visualiser l’usure des pneus.

Les indicateurs d’usure sont facilement identifiables par un symbole visible sur la bande de roulement et peuvent être facilement positionnés à l’aide de la marque « TWI » sur le flanc du pneu.

Veuillez noter que ce pictogramme peut changer d’un fabricant à un autre. Par exemple, dans le cas de Michelin, ils sont représentés par un petit Bibendum, ou même un petit flocon de neige pour les pneus d’hiver.

Lire aussi : Comment nettoyer les pneus dans votre voiture ?

Conseils pour mesurer le niveau d’usure de vos pneus

Avec un mètre : Pour mesurer le niveau d’usure des lumières, vous pouvez utiliser un compteur spécial. Il peut être facilement trouvé dans un garage pour les voitures.

Comment ça marche ? Tout ce dont vous avez besoin est d’insérer la jauge dans les rainures du pneu et de mesurer sa hauteur. Celui-ci devrait être d’au moins 1,6 millimètres sur toute la surface du pneu.

Il est bon de savoir : pour les pneus d’hiver, la hauteur des saillies est de 4 millimètres.

Pas de jauge : si vous ne pouvez pas détecter l’indicateur d’usure ou si vous n’avez tout simplement pas de jauge pour mesurer l’usure de votre pneu, il y a une technique ! Vous pouvez simplement glisser un morceau de 1€ dans les rainures centrales du pneu dans la bande de roulement, le côté « face » vers vous. Si vous voyez toutes les étoiles situées sur le contour de la pièce, alors il est temps de changer les pneus !

Téléchargez l’application TOTAL WASH !

**

Quels sont les risques de rouler avec des pneus usés ?

Lorsque les pneus sont trop usés et les indicateurs d’usure Ils ont disparu, nous parlons de pneus lisses.

Risques dans les sols humides

Un pneu lisse présente un danger pour la conduite sous la pluie tant pendant la maniabilité que pendant le freinage.

Vous le saviez ? La distance de freinage sur sol mouillé avec un pneu usé est doublée par rapport à un pneu neuf.

Risques dans les sols secs

Sur sol sec, les pneus usés ne sont pas si dangereux, mais un pneu de plus de 5 ans est beaucoup moins efficace et moins confortable à conduire.

Règlements de conduite avec pneus lisses

C’ est bon à savoir : la conduite avec des pneus lisses est très réglementée. L’article R314-1 du Code de la route stipule qu’il est interdit de voyager sur des pneus endommagés. Conséquences : En cas de surveillance policière, vous êtes exposé à un billet de classe 4 (avec une amende forfaitaire de 135€).

Aussi, si vous retrouverez dans un accident avec des pneus usés, vous pourriez être privé de toute indemnisation de votre assureur. Parce que chaque automobiliste est responsable du bon état de ses pneus, la violation de cette règle peut changer de statut de « victime » à « responsable ».

Bon chemin ! Rendez-vous sur Talwash

Auto