Quels sont les avantages de la surélévation d’immeuble 

Dans le but de limiter la hausse des prix locatifs et d’apporter une solution à la pénurie chronique de logements en France, la loi ALUR a été introduite en 2014. Cette loi a apporté une modernisation des règles d’urbanisme en France en restaurant une pratique tombée en désuétude : la surélévation des immeubles. En quoi cette pratique constitue-t-elle une bonne affaire pour les propriétaires ? Vous aurez la réponse à travers cet article.

Un gain financier significatif

vv
Le premier avantage de la surélévation d’un immeuble est d’ordre financier. En effet, en construisant de nouveaux lots au sein d’une copropriété, cela contribue à faire baisser les charges sur le long terme pour l’ensemble des copropriétaires et des locataires. Sur le plan économique, l’intérêt parait encore plus intéressant. La surélévation d’un immeuble à Paris offre aux copropriétaires la possibilité de faire un gain financier sur leur droit à construire. Cela est possible sur des zones denses et très demandées comme Paris où la valeur du mètre carré dans l’ancien se situe entre 1000 et 2000 euros le mètre carré. Cette valeur est fixée en fonction du mètre carré, de l’état du bâtiment et des travaux de structure nécessaires. Une fois effectuée, la surélévation génère une plus-value immédiate qui s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros à répartir entre les copropriétaires.

A voir aussi : Ce qu’il faut savoir sur les transferts du Paris Saint-Germain

Une valorisation et l’amélioration de l’efficacité thermique de l’immeuble

Surélever un immeuble demeure une opportunité unique pour apprécier le bien immobilier dans son entièreté et valoriser le patrimoine de l’ensemble des copropriétaires. En effet, si le syndicat décide de rester maître d’ouvrage, il peut à l’occasion de ces travaux procéder à la réalisation d’autres travaux annexes sur l’immeuble. Il s’agit notamment de la réfection de la cage d’escalier, du remplacement des canalisations, du ravalement de façade, de la mise en place d’une isolation par l’extérieur, etc. Par ailleurs, vous trouverez sur https://www.valvan-bennes.fr, les professionnels adéquats pour réaliser ces travaux, et ce dans le respect des dernières Réglementations Thermiques (RT 2012 et RT 2020). Ainsi, les logements neufs permettent d’améliorer le diagnostic énergétique de l’ensemble de l’immeuble. Avec la RT 2020 qui vise à développer la production d’énergies renouvelables par les particuliers, les nouvelles toitures peuvent se voir équipées de panneaux photovoltaïques. Ces derniers favorisent la réduction de la consommation énergétique de l’ensemble du bâtiment. C’est la société chargée de la surélévation qui s’occupe de la réalisation de ces travaux annexes. Cela favorise la diminution du prix de cession du droit à construire.

Une exonération fiscale

Un autre avantage qui accompagne les opérations de surélévation est l’exonération fiscale. Ici, les pouvoirs publics offrent au syndicat des copropriétaires une exonération d’imposition lors de la cession de son droit à construire à un promoteur (un promoteur par exemple). De ce fait, aucune taxe ne sera appliquée par l’administration fiscale sur la plus-value réalisée. À titre individuel, aucune taxe ne sera appliquée aux copropriétaires sur le revenu quand ils intègrent leur part de cette vente dans leur déclaration individuelle.

A lire également : Eva Mendes : biographie et actus

Une construction rapide

ff
Lors de la surélévation d’un immeuble, la société en charge de cette mission utilise des matériaux innovants. L’utilisation de ces matériaux innovants permet d’offrir des avantages considérables. Il s’agit de bénéficier d’une construction classique solide qui se traduit directement par une diminution du temps de chantier pour les copropriétaires. Ces matériaux permettent également de faire une construction avec un minimum de nuisances.

Actu
Show Buttons
Hide Buttons