Les consoles de jeux dernières générations

Tu te souviens du Master System, du Super Nintendo ou du Megadrive ? Mais vous souvenez-vous de l’Atari 2600 ou du SG-1000 ? Les fans de rétro-gaming perpétuent la pratique sur ces vieilles consoles de jeu, pour leur plus grand plaisir !

Nous arrivons aux dernières générations de consoles de jeux avec PlayStation, XBox et société. La première console de salon au monde remonte à 1972 : l’Odyssée Magnavox. Un joli nom pour un petit premier. En plus de quarante ans d’existence, l’industrie du jeu vidéo nous a offert des consoles de jeux dont peu de gens se souviennent… Tu trouveras de la mémoire ?

A voir aussi : Comment devenir rentier ?

1/ Magnavox Odyssey, sorti en 1972 aux États-Unis et 1973 en Europe, tout d’abord consoles de jeu

Un nom interstellaire pour cette console blanche comme neige. L’Odyssey la première de la première génération de consoles de jeu et produit par Magnavox. Cette boîte amidonné avait un système de carte et connecté à un téléviseur. La console affichait le jeu en noir et blanc monochrome. Les joueurs avaient une couche de plastique sur l’écran et utilisaient les boutons rotatifs pour déplacer des points.

A découvrir également : Comment choisir un fauteuil ?

Crédits photo : Wikipédia 2/ Fairchild Channel F, sorti en 1976 aux États-Unis

La console de jeu Fairchild Channel F (également connue sous le nom de Video Entertainment System ou VES) est sortie en novembre 1976 aux États-Unis et vendue pour 170$. C’est la première consoles de jeu au monde à contenir un microprocesseur et est basée sur un système de cartouches.

Crédits photo : Wikipédia 3/ Atari 2600, sorti en 1977 aux

Etats-Unis La console de jeu Atari 2600 (ou Atari VCS) est une console de deuxième génération datant d’octobre 1977. À l’époque, il s’est vendu pour environ 199 dollars, et est équipé d’un joystick et d’un jeu de combat (« Combat »). Atari 2600 est l’une des consoles de jeux vidéo les plus populaires de sa génération (battant des records de longévité en Europe) et marque le début du marché du jeu vidéo de masse.

Crédits photo : Wikipédia 4/ Intellivision, sorti en 1980 aux Etats-Unis

Produit par Mattel en 1979, la console de jeu Intellivision (Intelligent and Television contraction) est le concurrent direct de l’Atari 2600. Il a été publié aux États-Unis en 1980 pour $299 et contient un jeu : Las Vegas BlackJack.

Crédits photo : Wikipedia/Evan Amos 5/ Sega SG-1000, sorti en 1981 au Japon

La SG 1000, ou Sega Game 1000, est une console de troisième génération produite par l’éditeur japonais SEGA, qui marque son entrée sur le marché des jeux vidéo de salon.

Crédits photo : Wikipedia/Omar Cornut

6/ La Colecovision, sorti en 1982 dans le

États-Unis Cette console de jeu, qui valait la modeste somme de 399$ à l’époque, est une console de deuxième génération produite par Connecticut Leather Company. Ses graphismes et manettes approchaient les jeux d’arcade des années 80. Il s’agit d’environ 400 titres de jeux vidéo qui sont apparus sur des cartouches tout au long de sa commercialisation.

Crédits photo : Wikipedia/Evan Amos 7/ L’Atari 5200, sorti en 1982 aux Etats-Unis

Cette console de jeu de deuxième génération a été produite pour concurrencer ces prédécesseurs Intellivision et ColeCovision, les consoles de jeu les plus populaires sur le marché et surtout les consoles de jeu les moins chères. Jamais sorti en France, l’Atari 5200 veut prouver son innovation à travers ses 4 ports de commande et son tiroir de rangement. Pourtant, la console souffrira d’une défaillance brûlante.

Crédits photo : Wikipedia/Evan Amos 8/ SNK Neo-Geo, sorti en 1991 au Japon, la Royce des consoles de jeux !

Également connue sous le nom de NeoGeo Advanced Entertainment System, la console Neo-Geo est identique au système d’arcade Neo-Geo MVS. Sa bibliothèque de jeux 2D axée sur les jeux de combat est fournie et de bonne qualité. Cher, le grand public considère qu’il s’agit d’une console « de luxe » !

Crédits photo : Wikipédia 9/ Le multijoueur interactif Panasonic 3DO, sorti en 1993 aux États-Unis

Cette console au look plus moderne que ses acolytes répondait à la norme 3DO (Objets en 3D) définie par The 3DO Company, une société américaine d’édition de jeux vidéo. Sa résolution maximale était de 320×240 en 16 millions de couleurs, et il gérait certains effets 3D. Il contenait un seul port de joystick, mais permettait la mise en cascade de 8 autres. Son prix ? 700 dollars.

Crédits photo : Wikipedia/Evan Amos 10/ La Jaguar, sorti en 1993 aux Etats-Unis

Malgré son nom rêveur et sa technologie de pointe, la Jaguar n’a pas eu un long feu sur le marché. La dernière console basée sur la cartouche commercialisée par Atari, il avait une bibliothèque de jeux relativement limitée, ce qui peut expliquer son échec.

Crédits photo : Wikipedia/Evan Amos Source : Wikipédia

Articles connexes :

10 jeux vidéo qui nous font regretter les années 90

15 jeux à la mode dans les classes de loisirs pendant des années, aujourd’hui complètement obsolète

Black Mirror : 10 scénarios de la série qui ont fait leurs preuves dans la vraie vie suchasprophéties

Actu
Show Buttons
Hide Buttons