Quelles sont les études à suivre pour travailler dans le commerce ?

Travailler dans le commerce à toujours exiger un background conséquent. L’habileté à exercer dans se domaine de nos jours à évoluer et ne se résume plus à qui veut mais plutôt au plus compétent. En effet, cela requiert désormais diverses compétences fortement demandées notamment dans l’immobilier, les assurances et autres. Découvrez dans cet article quelques formations adaptées aux débouchés commerciaux.

BAC Professionnel et CAP : une adhésion rapide

La voie spécialisée peut vous servir de couloir d’entrée pour votre orientation vers les branches du commerce et de la vente dès la fin de votre cursus scolaire. En seulement deux années, le CAP vous donne déjà droit à un diplôme à titre d’employé commercial. Les études à cet effet peuvent être générales ou spécialisées par exemple en service à la clientèle, en produits d’équipements courants ou en produits alimentaires.

A lire en complément : Quelle aide à domicile signer ?

En ce qui concerne le BAC Professionnel, il s’accompagne le plus souvent de deux options d’affiliations. Il s’agit notamment du BAC Pro commerce et du BAC Pro vente qui se rapporte surtout à la négociation, la prospection et la suivie clientèle. Ils vous disposent des habilités requises pour l’assistance de commerce.

BUT ou BTS : une habilitation au travail en deux ou trois ans après le Bac

Le fort plébiscite de la grande distribution ou des entreprises commerciales pour les diplômés du DUT ou du BTS est une réalité. Elles portent en effet un grand intérêt à cet élément de compétences personnelles et d’adaptation à la sphère entrepreneuriale. On note ainsi 3 Brevets Techniques Supérieurs se rapportant à cette filière :

A découvrir également : Pourquoi la séduction n'a pas de frontière ?

  • le BTS management commercial opérationnelle MCO (ex MUC) ;
  • le BTS européen de commerce international à référentiel commun ;
  • le BTS Négociation et Digitalisation de la Relation Client (NDRC).

Bien qu’ils jouissent d’un intérêt particulier auprès des bacheliers, il convient néanmoins de s’accompagner d’un dossier scolaire pour se garantir une insertion sûre avec ces diplômes. Il en va de même pour le BUT techniques de commercialisation très recherché.

Par ailleurs, il faut noter que les alternatives sans rapport au commerce offrent également certaines possibilités telles la BUT gestion transport et logistique ou la BUT gestion des administrations et des entreprises.

Diplômes universitaires : BAC +3 à BAC +5

Quoiqu’elle puisse avoir la préférence d’un grand nombre d’étudiants n’étant pas sélectifs, la formation au commerce à l’université n’est pas toujours envisageable. Cela ne sous-entend pas qu’elle soit simple cependant : il faudra se résoudre à passer une longue période d’apprentissage (5 ans au moins) fortement théorique.

Suite au baccalauréat, vous avez ainsi la possibilité d’intégrer une licence d’économie et gestion puis de vous spécialiser ensuite en Master. En l’occurrence, l’alternance peut s’avérer pertinente comme option pour concrétiser votre formation.

Il est également possible de poursuivre votre BAC +2 à l’université et une licence professionnelle pour une année, très bonne orientation professionnelle !

l’université dispose notamment d’« écoles de commerce » (IAE) à titre spécialisées uniquement accessibles après les BAC +2 ou +3. Ces écoles offrent des formations de gestion avec diverses spécialités en vue d’obtenir un bac + 5 de renom. L’admission étant sélective, vous serez tenu de passer le Score IAE Message.

Cas des écoles : choix de spécialités

Les écoles de formation au management et à la vente existent par centaine avec une grande panoplie d’alternatives et parfois de spécialisations. Mais, il faudra avant tout prendre conscience des différences notables entre école de vente, école de commerce et école de double-compétence.

Vous êtes stoppé par l’embarras du choix dans votre désir d’intégrer une école de commerce ? C’est simple ! Faîtes correspondre vos projets et vos attentes à celle de votre choix en faisant un bilan de son processus de sélection, ses programmes et diplôme qu’elle soit post-prépa ou post-bac. Aussi dans les écoles de commerce, les titulaires d’un Master détiennent également la possibilité de se spécialiser pour acquérir une double compétence.

Le travail dans le commerce nécessite pas mal de compétences et les formations pour les acquérir sont toutes aussi nombreuses. Celles consignées ci-dessus en sont la preuve.

Actu