Le CBD comme antidouleur : tout ce qu’il faut savoir

Grâce à ses bienfaits, qui ont déjà été prouvés scientifiquement, le CBD s’invite de plus en plus dans les foyers européens. Sa légalisation n’a fait qu’étendre son utilisation et le CBD est désormais présent dans les ordonnances en France comme un peu partout en Europe. Outre son effet sur l’état psychologique des patients, les recherches scientifiques ont prouvé que le CBD est aussi un antidouleur très efficace. Mais quels types de douleurs peut effectivement soulager le CBD et comment le consommer à cette fin ? C’est ce que nous allons voir tout au long de cet article.

Quelles douleurs peut-on soulager avec du CBD ?

Avant même que les scientifiques ne s’intéressent à cette substance, les effets du CBD ou cannabidiol sur la santé ont déjà interpellé les consommateurs réguliers. À l’époque, on pointait du doigt un effet placébo amplifié par l’effet psychotrope de cette substance issue du chanvre. Mais plus le temps passait, plus les témoignages affluaient de partout. Ces manifestations n’ont pas manqué d’interpeller les scientifiques qui ont fini par se pencher davantage sur le sujet. Aujourd’hui, de nombreux résultats de recherches scientifiques ont pu prouver l’existence des effets favorables du CBD sur la santé humaine. Parmi ces bienfaits, il y a l’effet antidouleur de la substance. Mais quelles douleurs peut effectivement soulager le CBD anti douleur ? Voici une petite liste non exhaustive de ses champs d’action.

A lire également : Vélo d’appartement ou tapis de course ?

Les douleurs musculaires

Selon les preuves scientifiques mises en avant, le CBD permet en effet de soulager les douleurs musculaires. Et quand on parle de douleur musculaire, le terme est assez vaste puisque le corps humain compte d’innombrables muscles sur lesquels le cannabidiol peut apporter son effet. Dans le concret, le CBD peut par exemple soulager les différentes courbatures qu’on peut contracter suite à un exercice physique intense ou à une posture inconfortable. D’ailleurs, de nombreux sportifs prennent du CBD pour atténuer les douleurs après les séances d’entraînement.

Les douleurs chroniques et inflammatoires

Le CBD peut aussi soulager les douleurs dites chroniques qui, souvent, ne sont pas à la portée de l’industrie pharmaceutique. D’ailleurs, si l’on voit de plus en plus de médecins prescrire des traitements au CBD, c’est souvent pour soulager, voire éliminer complètement, ces douleurs chroniques et inflammations récurrentes. Parmi les douleurs chroniques qu’on peut soulager avec le cannabidiol, il y a notamment les douleurs pelviennes, les douleurs musculosquelettiques et la fibromyalgie. À noter que les douleurs lombaires sont aussi dites chroniques, mais nous allons y revenir un peu plus bas.

A lire également : Comment réduire le gonflement ?

Les migraines et autres maux de tête

Même avant les études scientifiques, les consommateurs réguliers de CBD ont déjà constaté les effets positifs de la substance sur les maux de tête. Et quand on parle de mal de tête, on pense principalement à la migraine qui n’est pourtant pas le seul mal qu’on peut soulager avec le cannabidiol. Ce cannabinoïde issu du chanvre peut également venir à bout des céphalées de tension qu’on reconnaît notamment par une sensation de serrement sur le front. Cette forme dangereuse de maux de tête se différencie aussi de la migraine par l’absence de nausées.

Les maux de dos

Si l’on a préféré ne pas s‘étendre longuement sur les douleurs lombaires un peu plus haut, c’est parce que l’on a prévu une section spécifique pour les maux de dos. Et les douleurs lombaires ne sont pas les seuls maux de dos qu’on peut soulager avec un traitement à base de CBD. Outre les douleurs lombaires qui se manifestent au niveau de la hanche, le CBD permet également de soulager, voire d’éradiquer complètement, les douleurs cervicales, un peu plus haut au niveau de la nuque. Un tel traitement peut même guérir les douleurs dorsales, en plein milieu du dos, plus rares, mais aussi plus inquiétantes.

Les douleurs neuropathiques

Selon les recherches scientifiques, le CBD permettrait également de soulager les douleurs neuropathiques. Ces douleurs, qu’on appelle aussi douleurs neurogènes, se manifestent souvent à la suite d’un diabète ou autre pathologie pouvant affecter le cerveau, la moelle épinière ou les terminaisons nerveuses.

Les douleurs menstruelles

Le cannabidiol permet même de soulager les douleurs menstruelles, qui concernent une part importante de la population féminine dans le monde. Un traitement au CBD permet, certes, de soulager les douleurs menstruelles dites naturelles, mais permet aussi de guérir des maladies gynécologiques telles que l’endométriose. Rappelons que cette liste n’est pas exhaustive. Si vous avez des symptômes autres que ceux mentionnés ci-dessus, référez-vous à un spécialiste ou à votre médecin traitant pour savoir si le cannabidiol peut ou non traiter le problème. À noter que la commercialisation et l’utilisation du CBD contenant moins de 0.2% de THC (tétrahydrocannabinol) sont légales en France et un médecin peut le prescrire dans le cadre d’un traitement approprié.

Comment consommer du CBD ?

Maintenant que l’on a vu les différents bienfaits du CBD sur les douleurs, voyons maintenant comment consommer la molécule thérapeutique. Sur le marché actuel, le cannabidiol se présente sous différentes formes et peut être consommé de différentes manières. Le CBD est disponible sous forme de fleur et c’est sans doute la manière la plus naturelle de le consommer. Il est possible d’envelopper la fleur de CBD dans du papier à rouler pour la fumer, mais ce mode de consommation n’est pas conseillé pour les débutants. Si tel est votre cas, il est préférable d’intégrer la fleur dans vos recettes tout en respectant le dosage prescrit bien entendu. Le CBD existe également sous forme d’huile, qui peut être consommée en l’état (en la mettant sous la langue par exemple), mais aussi en la mélangeant à vos plats. La meilleure manière de consommer le CBD pour un débutant reste de le vapoter. Le CBD existe en effet sous forme de e-liquide (liquide de cigarette électronique). Dans cette forme, il suffit de le mettre dans une vapoteuse et d’inhaler la vapeur qui s’en échappe pour profiter de ses bienfaits. À noter également que, lorsqu’il est sous la forme de e-liquide, la quantité de CBD contenue est très précise, ce qui facilite le dosage pour un débutant.

Santé